Mirage prend un peu de recul pendant les vacances

MIRAGE PREND UN PEU DE RECUL PENDANT LES VACANCES

Pour Mirage, la période estivale bat son plein, nous opérons des roulements dans nos vacances pour rester à vos côtés. C’est aussi le temps pour sortir la tête du guidon, analyser les réalisations pour nos clients et les projets qui n’ont pas aboutis. L’exercice est intéressant car il nous permet, avec du recul, de décrypter de manière « dépassionnée » notre approche stratégique et créative à partir des briefs. 

Parmi les dernières réalisations marquantes, l’AGIRG-ARRCO a confié à Mirage pour la troisième année, la réalisation de son catalogue « formation métiers 2016 ». 

Enfin, le Crédit Agricole a de nouveau fait appel à nous au mois de juin pour l’organisation de la deuxième édition de son événement « 48H techno ». 

Septembre et les prochains mois vont être riches en opérations. 

A très bientôt !

Voici une vidéo qui vous en dira plus sur les « 48H Techno » : 

Autres articles

« Le journal des confinés »

Le journal des confinés LE JOURNAL DES CONFINÉS OPERTURA réfléchit à un nouveau projet. Afin d’aider les entreprises à recréer une dynamique humaine et « ré-unir

Lire +

BNP PARIBAS ERE Choisit OPERTURA

BNP PARIBAS ERE CHOISIT OPERTURA POUR SA TRANSFORMATION BNP PARIBAS ERE CHOISIT OPERTURA Déroulement de la session O’PAINT Durant un après-midi, les collaborateurs de BNP

Lire +

O’MAG janvier 2019

O’MAG JANVIER 2019 BNP PARIBAS ERE CHOISIT OPERTURA On considère généralement une entreprise comme un assemblage homogène réuni autour de valeurs communes. On parle de

Lire +

O’MAG mai 2018

O’MAG mai 2018 O’MAG MAI 2018 L’étude « Bien-être au travail » de l’institut Think menée en 2015 a révélé qu’un salarié sur deux se

Lire +

NOUVEAU PRODUIT OPERTURA

Le Journal déconfiné

Libérer la parole des collaborateurs pour répondre aux nouveaux enjeux que soulève cette crise sanitaire.

NOUVEAU PRODUIT OPERTURA

Le Journal déconfiné

Libérer la parole des collaborateurs pour répondre aux nouveaux enjeux que soulève cette crise sanitaire.